01 mai 2013

La Maison Sans-Pareil d'Elliot Skell

maison1

maison2

 

Les couvertures de ces deux romans ont été illustrés par Aurélien Police.

 

Quatrième de couverture :

Il y a bien longtemps, un Capitaine accosta sur les rives d'une petite ville et décida d'y fonder une grande maison qui ne ressemblerait à aucune autre : la Maison Sans-Pareil. Depuis, de génération en génération, les habitants vivent en parfaite harmonie à l'intérieur de la vieille bâtisse. Jusqu'au jour où le Capitaine est retrouvé mort. Omnia, douze ans trois quarts, ne croit pas à l'accident, alors elle mène l'enquête. D'inquiétantes ombres se faufilent, un mystérieux oiseau noir plane au-dessus des toits. Omnia ignore encore tout des dangers qui la guettent... 
Omnia, douze ans trois quarts, mène une vie tranquille dans la maison sans-pareil avec ses amies, ses cousins, sa famille. Cette maison est une véritable ville, encerclée de murs et totalement coupée de l'extérieur. Elle est régie par le capitaine, son majordome, et ses 3 sous-majordormes. Les Capelan vivent en toute quiétude, ils sont en permanence assistés par une population de domestiques. Leur seule préoccupation est de se trouver un hobby pour passer le temps ; certains étudient les papillons, d'autres peignent ou tricotent, fabriquent des gels capillaires...... Tout semble idyllique (enfin, surtout pour les Capelan) sauf pour Omnia qui se rend, très vite, compte que des évènements sont dissimulés à la population, notamment l'assassinat du dernier capitaine Etersage, dixième du nom. Elle décide de mener l'enquête avec l'aide de son cousin, Etergrand. Ils découvriront, ensemble, la face cachée de la maison sans-pareil.
 
C'est une histoire originale et perturbante, originale de part le fonctionnement de cette maison habitée par toute une génération de Capelan qui vivent en totale autarcie, et perturbante car tous ces Capelans sont totalement tributaires des domestiques qui subviennent à tous leurs besoins. Omnia et son cousin vont en prendre conscience et leur avenir en sera affecté. Dans le tome 2 de cette série, l'auteur aborde encore plus profondément cette situation de dépendance et la question se pose, qui sont les véritables dirigeants dans cette ville ? Un roman intéressant.
 
note : 4/5

 

 

Posté par dinia à 13:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires sur La Maison Sans-Pareil d'Elliot Skell

    Ces livres m'intriguent et, à lire ta chronique, ils pourraient me plaire. Si je les croise, je pense tenter l'expérience :)

    Posté par Bouchon des bois, 06 mai 2013 à 06:48 | | Répondre
    • J'ai trouvé les 2 tomes dans une bouquinerie à quelques mois d'intervalle, une vraie chance !

      Posté par dinia, 07 mai 2013 à 17:29 | | Répondre
Nouveau commentaire