16 mai 2013

Hors-Service de Solja Krapu

Eva-Lena a une petite vie bien rodée, avec maison, enfants, mari et collège. Elle est parfaite, quoique un brin hystérique dès qu'on vient changer son planning. Un vendredi soir, elle enfourche son vélo pour aller faire des photocopies au collège. Ça l'avancera pour lundi ! Sauf qu'elle se retrouve enfermée dans le local de la photocopieuse. Pour tout le week-end ? Par l'ingéniosité de son sujet, le ton tragi-comique, la richesse des personnages et leur psychologie décortiquée sans chichis, Hors-Service cible juste. Car enfin, qui oserait prétendre qu'il ne se sent, au grand jamais !, ne serait-ce qu'un tout petit peu prisonnier de son quotidien ?

 

Eva-Lena Eliasson est une femme accomplie, elle gère d'une main de maître sa petite famille et sa carrière professionnelle. Enfin, c'est l'image qu'elle aimerait donner mais la réalité est toute autre.

Avec sa famille, elle est tyranique et maladroite. Elle édicte ses règles, maltraite ses enfants et Erik, son mari à coup de remontrances. Quand elle ne fait pas le ménage, elle corrige ses copies. Son fils passe ses journées devant son ordinateur, sa fille va squatter chez ses amies à la moindre occasion et son mari, après quelques mois d'abstinence forçée, est à l'affut de la moindre occasion d'infidélité. Une ambiance qui se dégrade de jour en jour, chacun s'enfermant un peu plus dans ses retranchements.

Au collège, Eva-Lena est, très certainement, une prof compétente mais elle laisse quelques fortes têtes diriger sa classe et est incapable de la moindre fantaisie susceptible d'augmenter l'attention de ses élèves. Quant à ses collègues, même combat qu'à la maison, la communication n'est pas son fort. Elle les côtoie depuis des années, sans rien connaître d'eux.

Mais, heureusement, cette retraite forçée dans un cagibi va lui ouvrir les yeux. Toujours à faire mille choses à la fois, elle va devoir rester inactive pendant plusieurs heures et laisser ses pensées s'imposer à elle. Elle réalise, enfin, que sa vie n'est pas celle qu'elle a choisie mais plus, celle qu'elle subit. Et Aurora, nouvelle collègue et ancienne amie, est, un autre élément déclencheur de cette prise de conscience.

Un livre pas aussi léger que le laissait penser sa "drôle" de couverture. Je suis un peu restée sur ma faim quant à sa fin.

Note : 3/5

 

 

 

Posté par dinia à 22:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Hors-Service de Solja Krapu

Nouveau commentaire